Imed Leila Trabelsi écroué

Publié le par Abdelwaheb El Heni

Selon des informations dignes de foi, Imed Trabelsi, le neveu de Leila Trabelsi, seconde épouse de l'actuel Chef de l'Etat a été écroué à Tunis hier lundi 19 mai par le Doyen des Juges d'instruction, pour "Complicité de vol en bande organisée".
 
Le Journal du Dimanche, numéro 320, d'avant hier 18 mai, p. 9,  titrait: "L'expédition d'un juge français à Tunis" (Deux mises en examen dans une enquête sensible sur un trafic de yachts volés) annonçant l'arrivée du juge Jean-Baptiste Risson du Tribunal d'Ajaccio, flanqué du Procureur d'Ajaccio José Thorel lundi 12 mai.
 
Les Juges français ont "procédé sur place à plusieurs perquisitions, à l'examen de documents bancaires, ainsi qu'à des auditions". Ajoutant que l'affaire "porte sur trois yachts qui valent plus d'un million d'euros chacun", le Sando, volé en décembre 2005, le Bleu Dauphin, dérobé en janvier 2006 et en mai 2005 le fameu Beru Ma propriété de Bruno Roger patron de la Banque Lazar et Frères, dont la restitution a été suivi de près par l'Elysée alors chiraquien et par Place Beauveau alors sarkozyste.
 
Le journal cite les deux neuveux de Leila, Imed et Moez Trabelsi mis en examen en France, ainsi que l'intermldiaire Azzedine Kelaiaia, faisant parti des 8 personnes mises en examen par le Juge d'Ajaccio.
 
Les frères Trabelsi, rappelant les truants Frères Roma alliés de Habib Alias Moncef Ben Ali de la Couscous Connection, ont choisit dux cabinets d'avocats distincts: Me Jean-François Velut pour Imed et Mes Claire Doubliez et Eric Morain pour Moez.
 
Le JDD fait allusion à des tractations lors de la visite de Sarko à Tunis accompagé de sa Garde des sceaux Rachida Dati, trop discrète lors de la visite...

Notre amie Sihem Ben Sedrine a publié la brève suivante dans KalimaTunisie:

Imed Trabelsi en prison
 
Sihem Bensedrine

Un mandat d’arrêt aurait été émis aujourd’hui 19 mai par le doyen des juges d’instruction contre Imed Trabelsi, le neveu de Leila Ben Ali, après l’avoir interrogé sur le chef d’accusation de « complicité de vol en bande organisée »; et ce dernier aurait été écroué le même jour.

Ce rebondissement vient suite à l’exécution d’une commission rogatoire internationale délivrée en janvier 2008 par le juge d'instruction du tribunal d'Ajaccio, Jean-Bastien Risson, contre Imed et Moez Trabelsi dans une affaire liée à un trafic de bateaux de luxe entre la France et la Tunisie. Par ailleurs Le juge d’instruction, Risson et le procureur de la République d'Ajaccio Thorel, sont actuellement à Tunis dans le cadre de l’enquête sur cette affaire et auraient assisté aux auditions des inculpés.
 
(Source : « Kalima » (Mensuel électronique censuré en Tunisie), N° 63 – Mai 2008)

Publié dans ESPACE INFO

Commenter cet article

foulen 30/08/2008 11:00

Précision : Imed n'est pas le petit frère de MME LEILA , mais son propre fils (d'un père inconnu alors qu'elle etait coiffeuse à Paris).

TUNISIE STOP TORTURE 06/10/2009 22:59


Je valide cette info...mais à vériifer