TUNISIE … Bassin minier de Gafsa TUNISIE … UN JEUNE MORT ÉLECTROCUTÉ

Publié le par (FTCR)

Mardi 6 mai, le jeune Hichem BEN JEDDOU EL ALEIMI (24 ans) est décédé électrocuté à l'intérieur d'un générateur électrique desservant les ateliers de la compagnie des phosphates de Gafsa (Bassin minier situé à 400 km de Tunis). Le jeune TAOUFIK BEN SALAH (22ans) se trouve dans le coma. Ces deux jeunes faisaient parti d'un groupe de chômeurs qui, la veille, avaient occupé le générateur électrique pour stopper l'alimentation d'une partie des installations de la Compagnie.
Ils protestaient par cette action spectaculaire contre le non respect par les autorités préfectorales d'un engagement stipulant le recrutement d'un certain nombre de chômeurs au sein de la Compagnie.
Le sous-préfet accompagné d'une brigade d'intervention de la police s'est rendu sur place pour dégager les jeunes chômeurs en utilisant des gaz lacrymogènes.
Le jeune Hichem Al Aleïmi, se serait emparé de câbles électriques afin d'empêcher  l'évacuation des lieux.
Le générateur était à ce moment hors tension. La remise en route du courant électrique a provoqué son électrocution et celle d'un certain nombre de jeunes chômeurs qui se trouvaient avec lui. Selon des témoins présents au moment des faits, le corps du jeune Hichem aurait été projeté sous le choc en dehors de l'installation électrique.
Les secours ne sont intervenus que plusieurs heures après l'accident.
Ce drame a mis toute la région en émoi et les affrontements avec les forces de police ont dégénéré.
Encore une fois, la seule réponse du régime de Ben Ali au désarroi des jeunes chômeurs du bassin minier était  la répression.
Cette répression a fait pour la première fois des victimes. Deux jeunes qui, n'ayant plus rien à perdre ont pris tous les risques pour que l'on tienne compte de leur situation.
 L'un est mort électrocuté, l'autre est dans le coma.
Les autorités préfectorales régionales sont responsables de cet incident. Leur entêtement à passer en force a causé la mort.
Le comité de soutien aux luttes du bassin minier de Gafsa à Paris tient à exprimer à la famille El Aleïmi ses sincères condoléances et souhaite un prompt rétablissement pour Taoufik Ben Salah

Le comité réclame d’urgence :
§         l'ouverture d'une enquête indépendante pour faire toute la lumière sur cette bavure qui a entraîné la mort du jeune Hichem El Aleïmi ;
§         l'arrêt de toute provocation policière à l'encontre des protestations légitimes des jeunes chômeurs ;
§         la satisfaction de leurs revendications concernant le travail et une vie digne
Le Comité appelle à la solidarité de toutes les organisations syndicales, associatives, politiques dans le combat que mène depuis, bientôt 5 mois toute la population du bassin minier de Gafsa.

Comité de soutien aux luttes du bassin minier de Gafsa à Paris. C/o FTCR, 3 rue de Nantes 75019
Bassin.minier@hotmail.com. www.ftcr.eu


Mercredi le 07 mai 2008


Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR)
3 rue de Nantes
Paris 75019
Tél: 01 46 07 54 04
Fax: 01 40 34 18 15
e-mail: ftcr2@wanadoo.fr
Site: www.ftcr.eu

Publié dans ESPACE INFO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article