Genève: policier révoqué pour avoir frappé un prévenu

Publié le par ATS

Genève.ATS, le 11 avril 2008 à 16h01 à 17h01

Le Conseil d'Etat genevois a révoqué récemment un policier genevois. Ce dernier avait frappé un prévenu en mars 2007 lors d'un interrogatoire. Le gendarme était suspendu de ses fonctions depuis un an. Il va recourir contre son licenciement. 

"Nous allons saisir la commission de recours des fonctionnaires de police et de la prison", a expliqué vendredi Robert Assaël, l'avocat du policier, confirmant une information parue dans "Le Matin". Le gendarme est effondré par sa révocation. 

Suspect menotté 

Les faits reprochés au policier se sont déroulés il y a un peu plus d'un an dans un commissariat. Le gendarme y interrogeait un homme soupçonné de trafic de drogue. Ce dernier a reçu un coup de poing en plein visage alors qu'il était menotté dans le dos. 

Blessé, le suspect a craché du sang sur le policier. Le prévenu étant séropositif, le gendarme a été contraint de suivre une trithérapie. 

Parallèlement à la procédure administrative, le policier révoqué est aussi sous le coup d'une enquête pénale. Il a été inculpé d'abus d'autorité et de lésions corporelles. 

(Source: www.tsr.ch (Suisse), le 11 avril 2008)

Publié dans ESPACE INFO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article