Lettre ouverte de 176 parlementaires pour que la Suisse prenne position sur la situation au Tibet

Publié le par tsr

Quelque 150 conseillers nationaux et 26 conseillers aux Etats ont appelé jeudi le Conseil fédéral à prendre position contre la "violence chinoise" au Tibet. La Suisse ne peut pas se taire face aux graves violations des droits humains, ont-ils fait savoir dans une lettre. Il faut clairement exiger du gouvernement chinois qu'il cesse les violences et la répression, insistent-ils, en ajoutant que l'ambassadeur chinois à Berne devrait être convoqué. Le Conseil fédéral doit en outre appeller le CIO à intervenir immédiatement pour que la Chine respecte ses engagements, souligne cette lettre ouverte. (SWISS TXT)

 

Publié dans ESPACE INFO

Commenter cet article