LE DICTATEUR ZINE EL ABIDINE BEN ALI MENACE LA FAMILLE TLILI

Publié le par Omar Khalassi

 
Aveux et menaces
 
      Les frères de Abderrahmane TLILI  ont été contacté la semaine dernière par un « officiel » pour s’entendre dire exactement ce que leur avait déjà dit dans son bureau, en septembre 2003, Hédi  M’heni,  à l’époque Ministre de l’intérieur,  à savoir :
  
 «Les griefs du président Ben Ali contre votre frère Abderrahmane TLILI n’ont rien avoir les raisons pour lesquelles il a été officiellement condamné et mis en prison.  Les mobiles sont en réalité plus graves et plus dangereux,  car ils sont d’ordre  politique  liés   à la sécurité du régime». 
 
L’émissaire a clairement fait comprendre aux frères de Abderrahmane TLILI que « les grèves de la faim ne servent à rien, car le président ne peut en aucun cas pardonner à Abderrahmane TLILI». Ils ont également insisté pour leur signifier qu’ils devraient « s’estimer heureux car cette «affaire de corruption» pour laquelle leur frère a été condamné est un moindre mal ».
 
Le ton de l’émissaire du président s’est voulu  rassurant à l’égard des frères du prisonnier politique, «seul votre frère est concerné, tenez vous à l’écart», leur ont-ils affirmé. 
Omar Khalassi
Comité International de Soutien à Abderrahmane TLILI

Publié dans ESPACE INFO

Commenter cet article

Nour Eddine Khaidoune(Educateur)8 30/11/2008 13:20

         La ligne et l'ombre
Il y a des blessures qu'on ne panse jamais,ni le temps, ni l'amour ne parviennent à cicatriser.Méme si on tente de pardonner, a celui qui les ainfligées.Oui, fascination-détestation qui pimente les relations,entre pouvoir et population.Et pourtant, si impeccable que soit la démonstration.Après tout, c'est un mélange comme unautre.Des façons de faire et des façons d'étre.Hélas, on vit si l'on veut dans le monde de oui.Et que faire quand l'autorité décide, à huit heures du matin,quel est minuit.
Tous on peut douter que le tableau soit si noir.Comme vous savez quelquefois la vérité n'est pas belle à voir.Le mensonge de toute une société et de sa décomposition.Une impitoyable guerre des chefs, des intéréts, des ambitions.Et l'on peut voir tout ce qu'on veut avec un peu d'immagination.Et l'histoire n'est pas l'histoire, quand les criminels fabriquent son encre.Hélas, on reconnaìt toujours une équipe qui joue seulement pour le score. Un jeune peuple qui n'a rien connu du tragique.Le maintien du silence, tenir la réalité hors de vue du public.Alors, qui devrairt alimenter ces grandes intrrogations?Le trafic illégale,toléré et révélateur,prostitution et corruption,la malheur,le désespoir et le dégoùt.La vie,la folie et les morts.Et les nouvelles se partageront les unes des journaux.Partout l'ombre du mur abritait d'innombrables tragédies,saleté et vermines, peur et bruit.C'est comme l'histoire de Castor et Pollux, l'un meurt pour que l'autre vive.Notions de négociation, de vote,de démagogie et de délire,de falsification,d'ntéréts et de conflit.Voir notes,croquis,propos et photos.Et oui, il ne faut pas dire un mots de ces salauds.Ils étaient des maudits,ils sont de venus des héros, une situation qui conduise à une atmosphère entre chien et loup.Hélas, on ne verra jamais un général qui parle aux oiseaux.Seulement ils savent presser sur la gàchette au bon moment.

TLILI 07/05/2008 19:02

Effectivment sans vous offencé c'est plutot vrai se que dit Mr Ben Hammouda que vous serais une des rare personne a le pleurer,President oui mais de la republique faudrait peut-etre se renseigner se que sa veut dire Mdr.......

Hedi Ben Hammouda 30/04/2008 01:23

D'abord cher Monsieur Nefzi votre Général Ben Ali, que soit disant vous ne défendez pas   ne mérite pas le titre de Président, car dans un pays démocratique et qui respecte les droits de l'Homme on ne se fait  pas élire avec 99%...donc on peut lui accorder le titre de Roi ou bien le nouveau Bey.Et pour votre information et culture générale Monsieur Tlili n'a jamais été PDG de Tunis Air et je pense que vous n'etes pas victime de votre hônéteté, mais plutôt victime de votre silence et indifférence pour avoir accepté l'humilation de votre Ben Ali l'homme de tous les temps et vous serez parmi les rares personnes que vous allez le regretter le jour ou il partira 

NEFZI 28/04/2008 17:56

En lisant cet article , je pense que l'editeur , avec tous mes respects a ses opinions , a mis le president de la republique et si TLILI sur le meme pied d'egalité , pire que cela , le president s'en prend a si Tlili personellement par craite peut etre ???? d'ailleurs j'ai deja lu un article dans lequel l'editeur a voulu faire apparaitre en premier plan une rivalité entre le presient et Si t'lili , et pour ne pas dire plus , c'est une crainte du president , car si Tlili peut prendre sa place aux prochaines elections presidentielles .... imaginez un peu la seine ... PDG de Tunisair ...presque failite de celle-ci , et avec ça ,certains veulent aquioter si Tlili ... c'est la tunisie moderne , rien a dire ... dans ce cas si Mr Tlili sera elu president , toute la tunisie tombera surement en faillite , vendue aux encheres publiques , et personne n'est inculpé d'apres la nouvelle vision de notre futur president , la kaddara allah .
Je ne suis pas la à defendre Ben Ali , car je suis un fonctionnaire victime d'injustice administrative , victime de mon honetteté ,mais en ma qualité de citoyen , je dois au moins dire un mot vrai : Ben ali c 'est l'homme de tous les temps , il partira un jour ... et on le regrettera .