Tunisie: 43 personnes arrêtées en tentant d'émigrer clandestinement

Publié le par AFP

Pourqoui  les tunisiens désirent quitter le havre de paix du dictateur ZABA et tentent par tous les moyens de s'enfuir de cette grande prison à ciel ouvert et   d'aller voir ailleurs pour " une vie meilleur " 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

TUNIS, 4 fév 2008 (AFP)
Quarante trois clandestins, tous ressortissants tunisiens, ont été interpellés dans deux opérations distinctes alors qu'ils tentaient de rallier illégalement l'Italie depuis les côtes tunisiennes, a rapporté lundi l'hebdomadaire Assabah-Ousbouîi.

 

Trente quatre d'entre eux ont été interceptés à Monastir (170 km au sud-est de Tunis) par une patrouille mobile de la garde nationale lors d'un contrôle d'identité des passagers d'un bus, a indiqué le journal privé.

 

Ces clandestins, dont plusieurs étaient recherchés par la police pour divers délits, ont indiqué qu'ils tentaient de rejoindre Ben Guerdane (500 km au sud de Tunis), lieu d'échanges et de trafics proche de la Libye, d'où ils  comptaient embarquer à destination de l'Italie.

 

Neuf autres clandestins ont été arrêtés à El Amra, près de Sfax dans le sud-est du pays, alors qu'ils s'apprêtaient à rallier l'île de Lampedusa (Sud de l'Italie) à bord d'un bateau de pêche volé, a ajouté Assabah-Ousbouîi sans précision de date.

 

Les 43 clandestins devraient comparaître devant la justice et risquent des peines de prison pour "tentative de franchissement illégal des frontières", selon le journal.

 

Le littoral des pays du Maghreb sert de point de départ aux clandestins cherchant à gagner le sud de l'Europe, notamment par les îles italiennes de la Sicile et Lampedusa.

 

Quelque 16.482 immigrés clandestins ont débarqué sur les côtes italiennes en 2007, un chiffre en baisse par rapport à l'année 2006 marquée par l'arrivée de 20.927 personnes, selon un bilan du ministère italien de l'Intérieur.

Publié dans ESPACE INFO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article