S.O.S un méga arnaque financière et blanchissement d’argent sale italien à Sejnane (Bizerte)

Publié le par Abdo Maalaoui, Citoyen de Sejnane

Comment aucun journaliste tunisien n’a fait une enquête approfondie sur le groupe d’investissement italien Préatoni avant d’annoncer le méga projet de tourisme écologique dans notre région de Sejnane (Bizerte) ? Comment la Brigade économique tunisienne n’a pas consulté

 

LE RAPPORT DE L'INSPECTEUR GENERAL ET CHEF DE LA DIVISION NATIONALE ANTI-TERRORISTE AU JUGE JEAN-LOUIS BRUGUIERE.

 

Pour quoi veut-on faire la même démence que celle qu’on a réalisée à Tabarka ? Personne n’ignore que le tourisme à Tabarka est enrhumé depuis des années. Il n’a jamais découlé à part son maintien en «respiration artificielle».

 

D’autres ripoux ont essayé à Zeouaraa (Nefza) et voilà maintenant la mafia italienne pour blanchir son argent sale, elle a ciblé mon village natal Sejnane. Pourquoi ne consulte-t-on pas la population locale ? Pourquoi sont-ils  pressés d’annoncer l’événement à travers les médias tunisiens et étrangers ?

 

Pourquoi  n’a-t-on pas consulté les citoyens de Sejnane ? Pourquoi nos frères dirigeants tunisiens veulent-ils nous vendre à la mafia pour un dollar symbolique, qui sont-ils les tunisiens complices de ce crime ?

 

Pourquoi veulent-ils nous condamnent à rester des ouvriers sur la terre de nos ancêtres ? Pourquoi refuse-t-on le même projet à un jeune immigré de Sejnane et on ose donner des milliers d’hectares aux étrangers ? Pourquoi ?

 

Est-ce qu’on a besoin des étrangers pour construire des cabanes ? Est-ce qu’on a besoin des Italiens pour faire des randonnées pédestres ou du trekking ? Quelle piste cyclable vont-ils aménager ? Quel touriste qui prendra l’avion de l’Europe ou de l’Amérique ou de l’Asie pour faire du vélo à Sejnane ? Pourquoi mentir ? Pourquoi ne pas nous dire la vérité ?

 

Pourquoi mes frères tunisiens vous voulez condamner nos enfants de devenir étranger sur leur propre terre ?  Ce n’est pas assez la misère dans laquelle nos parents et nos enfants sont  ensevelis ? Ce n’est pas assez que nos jeunes maitrisères «Maitrise de la Misère» et docteurs ont déserté vers les grandes villes ou à l’étranger ? Ce n’est pas assez que nos vieillards sont abandonnés ?

 

Qui sont les tunisiens qui se cachent derrière le Groupe italien ? Comment a-t-il découvert cette région « soi-disant zone militaire»? Est-ce que le gouvernement tunisien est-il prêt d’accorder par écrit les mêmes autorisations à des jeunes promoteurs de la région ? D’avance je sais que c’est faux, je l’ai essayé personnellement au moins quatre fois depuis 1987, le gouvernement tunisien a  toujours refusé ?

 

La Tunisie est un État de droit, j’ai entendu, de mes propres oreilles le Président Ben Ali le répétait, un samedi matin du 7 novembre 1987 ! Comment on a osé introduire en erreur le Président ?  C’est à nous les honnêtes citoyens tunisiens de Sejnane à Ben Gardenne d’être vigilants et de ne pas baisser nos bras ! Quand les loups viendront sur nos terrains, montrons-nous que nous sommes encore des LIONS et non des poussins mouillés, bons pour s’entre picoter !

 

Sommes-nous capables de dire NON, nous refusons le faux développement ! Tunisiens, tunisiennes aidez-nous ? Hier Tabarka, aujourd’hui Sejnane, et demain ça peut être chez vous ?

 

Non et merci pour ce méga arnaque de projet de tourisme écologique ? Allez blanchir votre argent ailleurs ? Nous ne voulons pas de votre poudre, ni de votre sale argent, ni de votre faux tourisme à rabais ?

 

Abdo Maalaoui, Citoyen de Sejnane

Montréal / Canada

maalaoui@yahoo.com

Publié dans ESPACE INFO

Commenter cet article